5 Questions à Nicola Thibaudeau, MPS

nicola_thibaudeau

La canadienne Nicola Thibaudeau dirige depuis une quinzaine d’années la société biennoise Micro Précision Systems (MPS). Elle est aussi la seule femme à siéger au Conseil d’administration de cette entreprise active dans la Microtechnique de précision pour les secteurs industriels (pour les instruments de mesure et d’optique notamment), horlogers et médicaux. MPS sera présente au Salon international leader de la haute précision EPHJ – EPMT – SMT qui se déroulera du 20 au 23 juin 2017 à Palexpo Genève.

Comment intéresser davantage les femmes, et notamment la jeune génération, aux métiers techniques ?
Les jeunes, surtout à la période de l’adolescence, sont fortement influencés par les rencontres qu’ils peuvent faire. Dès lors, il est primordial qu’ils puissent être mis en contact avec des professionnels du secteur lors de visites organisées en entreprise ou par la venue de professionnels dans les classes pour présenter leurs métiers. Je pense aussi que les messages transmis sur les réseaux sociaux pourraient très largement être développés. C’est un excellent moyen de toucher les jeunes.

Combien de femmes travaillent dans votre entreprise ?
Nous avons actuellement 160 femmes sur 400 collaborateurs. Elles effectuent principalement des tâches délicates qui requièrent une certaine habilité et dextérité, mais pas forcément un diplôme. En effet, bien souvent elles se sont formées sur le terrain après avoir consacré une partie de leur vie à élever leurs enfants. La mixité chez MPS, mais aussi dans toutes les entreprises, est très importante. Par ailleurs, la direction est composée de 50% de femmes.
Avec 40% de femmes dans votre entreprise, les congés maternité ne sont-ils pas difficiles à gérer ?
Bien au contraire, je pense que ces absences ponctuelles sont même bénéfiques pour une entreprise. Elles nous obligent à repenser l’organisation et notre manière de travailler. Par ailleurs, les remplacements internes opérés pendant les congés maternité sont aussi l’occasion de découvrir les qualités des autres collaborateurs, mises en avant par la force de choses.
Vous êtes plutôt généreuse en matière de congés parentaux ?
En plus des 16 semaines légales, MPS offre deux semaines supplémentaires aux mères. Nous avons aussi instauré un congé paternité d’une semaine et demie (il était d’une semaine encore récemment). Cela fait partie de la culture d’entreprise que j’ai mise en place progressivement depuis mon arrivée à la tête de l’entreprise en 2002, tout comme l’égalité salariale.
En novembre 2013 dans la magazine Bilan vous teniez des propos directs et sans appel sur les quotas. Est-ce toujours le cas ?
Les quotas de femmes ne sont pas une bonne mesure! Ils discréditent les femmes quant aux réelles qualités qu’elles auraient au sein d’un Conseil d’administration, ce qui n’est évidemment pas le but. Je suis davantage pour encourager ces dernières à se profiler notamment en montrant dans les médias ou à l’occasion de forums, que les administratrices peuvent, elles aussi, être des éléments performants au sein d’une entreprises et d’un Conseil d’administration. Les femmes doivent avoir confiance en elles et surtout oser davantage!

Partager cet article
Group
Combined Shape
Combined Shape