Le crowdfunding horloger de Code41 bat tous les records de temps

 

La société lausannoise de haute horlogerie Code41, a récolté 2 millions de francs en à peine 72 heures. Et ce, grâce à la vente des 500 exemplaires de son modèle X41 «Modèle Créateur», développé en collaboration avec les 220’000 membres de sa communauté.

Écouler 500 montres en 72 heures, voilà le défi que la société lausannoise Code41 a relevé haut la main. La marque de haute horlogerie basée sur le concept de totale transparence avait initialement tablé sur un mois de campagne. Résultat: trois heures après l’ouverture des précommandes, le 12 mars dernier, la moitié des pièces étaient déjà vendues. Le tout pour une valeur de 1 million de francs.

Concept novateur

La raison d’un tel engouement? L’idée de Claudio D’Amore, le CEO et fondateur de la marque. Celle d’un projet de manufacture haute horlogère communautaire. Code41 propose à ses 220’000 membres, essentiellement des passionnés du domaine, des montres de qualité à des prix inférieurs aux marques de luxe, qui détiennent le pouvoir sur le marché de la haute horlogerie. Les clients ont ainsi la possibilité de s’offrir un produit suisse pour la somme de 4’000 francs au lieu de 20’000 chez la concurrence.

Pour ce faire, Code41 mise tout sur la transparence des coûts. Le détail des frais de production est alors à disposition de la clientèle. «Nous ne passons que par la vente en ligne afin d’économiser la part des détaillants et éviter les problèmes de stocks, précise Amir Sfez, responsable marketing chez Code41. Nous limitons également les marges, contrairement aux concurrents du luxe qui dépensent des sommes astronomiques dans la publicité».

Mais Claudio D’Amore a décidé de pousser plus loin le concept: faire voter pendant une année la communauté pour composer un modèle de montre mécanique unique, au goût de tous, appelé X41 «Modèle Créateur».

La communauté avant tout

Fort de sa communauté sans cesse grandissante (15’000 membres en 2016, 100’000 en 2017, 200’000 en 2018) qui frôle désormais les 220’000 adeptes, Code41 a souhaité leur rendre hommage. Pour cela, il y a tout juste un an, Claudio d’Amore lance un nouveau projet dont le but est de confier le développement d’un modèle de montre de A à Z aux 220’000 inscrits.

Des mois de votes se succèdent. Que ce soit sur le choix du design, des options, du mouvement…ou le prix, élément très important pour la marque qui fait de la démocratisation de la haute horlogerie (souvent facturée trop chère), son cheval de bataille.

Une fois le produit façonné à l’image des votants, Code41 a ouvert les précommandes le 12 mars dernier, à 15 heures. «Les réservations étaient exclusivement destinées à nos membres, raconte Amir Sfez. Nous avons souhaité limiter les ventes à 500 exemplaires, tous numérotés, pour que cette édition «Créateur» de la montre X41 représente l’accomplissement d’un projet commun avec notre communauté.»

Véritable succès, la totalité des montres s’est écoulée en moins de 72 heures. Obligeant la marque à proposer des commandes supplémentaires, pour le même modèle mais de série standard, non numérotées. Concernant la clientèle, Amir Sfez assure que la majeure partie des acheteurs est française (50%), tandis que 30% de ceux qui ont craqué pour la X41 sont des Suisses romands et seulement 20% des clients proviennent du monde entier (Singapour, Hong Kong, Etats-Unis…).

Un projet au succès inespéré

A savoir que la société n’en est pas à son premier succès. En décembre 2016, elle organise un financement participatif où elle réussit à vendre 1’000 pièces et réunit 543’000 francs en neuf mois. Mais rien à voir avec les 2 millions de francs obtenus en quelques heures via son second crowdfunding.

Code41 en est d’ailleurs étonné. «Un tel succès était inespéré, ajoute le responsable marketing de la marque. Nous avions tablé initialement sur une fin des ventes mi-avril. Cela prouve qu’il y a une réelle demande pour la haute horlogerie à prix abordable».

Une réussite pas si surprenante au regard des chiffres de l’entreprise. Code41 a ainsi doublé le nombre de ses employés en deux ans (de 4 à 10) et a vu son chiffre d’affaires passer de 2 millions de francs en 2017 à 4,5 millions l’année dernière. 

Collection féminine en arrivage

Le modèle X41, fruit d’un travail de développement collectif, fabriqué à 95% en Suisse et dont le mouvement est manufacturé à Genève, le tout pour 3’690 francs seulement, peut se targuer d’avoir battu tous les records de crowdfundings horlogers. De quoi lancer Code41 sur de nouveaux projets.

Claudio D’Amore planche d’ailleurs d’ores et déjà sur son prochain concept: une montre mécanique pour femme. «Les partenaires féminines de nos membres ont montré de l’intérêt pour le projet X41, nous avons eu beaucoup de retours, d’où la décision d’étendre notre clientèle aux femmes, révèle Mr Sfez. Nous allons reproduire le processus de vote et donner la parole cette fois-ci à l’audience de demain: la gente féminine».

Source

Partager cet article
Group
Combined Shape
Combined Shape